QCM en économie de santé

Bienvenue dans le QCM en économie de santé

1. 
les principes du système de santé marocain sont :

2. 
Parmi les forces du système Marocain de santé:

3. 
Dans le processus de planification, l’analyse de l’environnement externe concerne :

4. 
Vous participez au processus de planification sanitaire, l’étude de la faisabilité d’une intervention doit prendre en considération:

5. 
Vous êtes sollicité pour préparer les éléments nécessaires à la réussite de l’évaluation des activités sanitaire. Quand est ce que l’évaluation n’est pas recommandée:

6. 
Pour l’OMS, l’amélioration du fonctionnement des systèmes de sante repose principalement sur:

7. 
Dans le processus de planification sanitaire, les objectifs spécifiques :

8. 
Les affections de longue durée comprennent:

9. 
Parmi les propositions suivantes, laquelle est exacte :

10. 
Parmi les propositions suivantes, quelles sont celles dont la signification est exacte :

11. 
Les missions de la direction régionale sont essentiellement :

12. 
Les services instituées au niveau des régions sanitaires sont :

13. 
Le système de tiers-payant :

14. 
l’offre de soins comprend:

15. 
Les établissements de santé sont organisés et gérés en vu de respecter:

16. 
Les composantes du RISUM sont:

17. 
La lutte contre la mortalité néonatale suppose:

18. 
Les instances de concertation et d’appui dans un hôpital du MS sont:

19. 
Le conseil des infirmiers et infirmières hospitalier est constitué par:

20. 
Les hôpitaux de 120 à 240 lits sont organisés en:

21. 
Un besoins de santé est exprimé :

22. 
En 2011, l’indice synthétique de fécondité est de:

23. 
En 2011, le taux de mortalité infantile (pour 1000 naissances) est de:

24. 
En 2009-2010, l’EVN pour l’ensemble est de:

25. 
En 2009-2010, le taux de mortalité maternelle (pour 100 Mille NV) en milieu rural est de:

26. 
En 2013, la desserte globale en ESSB est de:

27. 
En 2013, la densité litière publique est de :

28. 
En 2013, le nombre d’habitants par médecin pour l’ensemble des secteurs est:

29. 
En 2013, le nombre d’habitants par infirmier du secteur public est de:

30. 
En 2013 le % budget total du MS du budget total de l’Etat est de:

31. 
La Principale cause de mortalité au Maroc (année 2012):

32. 
Le RAMED est fondé sur les principes suivants:

33. 
La planification sanitaire est une tentative consciente de rationaliser les ressources disponibles ou mobilisables pour l’action sanitaire en vue de résoudre des problèmes de santé ou satisfaire des besoins classés par ordre de priorité :

34. 
Le budget programme est un outil de contractualisation interne:

35. 
L’assurance sociale est un système de financement de soins par la contribution, organisée et régulée par la législation. L’assurance sociale implique généralement des conditions obligatoires et des cotisations indexées sur le revenu devant être versées par les employeurs et les employés:

36. 
Les outils de la planification sanitaire sont la carte sanitaire et la politique des médicaments :

37. 
Les hôpitaux publics ne sont pas soumis au contrôle médical exercé par les organismes gestionnaires de l’AMO :

38. 
La problématique de financement des hôpitaux publics au Maroc est liée principalement au recouvrement lié aux patients et à la carte sanitaire :

39. 
Le suivi d’un programme sert à mesurer le changement sur l’état de santé:

40. 
Le SROS est établit pour une période de 5 ans:

41. 
La loi 65-00 portant promulgation de la CMB a été publié en 11-2002:

42. 
La vision décrit la raison d’être d’une organisation:

43. 
La mission décrit une situation future à atteindre:

44. 
La disponibilité caractérise la relation entre les besoins et les couts:

45. 
La disponibilité caractérise la relation entre les besoins et les ressources:

46. 
Le système du tiers payant permet à l’assuré de faire l’avance des frais afférents aux prestations de soins :

47. 
Les études cout-bénéfice relient les couts d’une action médicale à ses conséquences exprimées en unités physiques (ex années de vies gagnées, nombre de malades évités):